Après quelques mois de pause, nous nous replongeons dans l’évolution des écarts. Et, sans surprise, ils continuent à augmenter. L’épidémie a eu raison de beaucoup de choses dans notre vie quotidienne mais pas de la politique de dividendes du groupe Rubis..