Agissons contre la cherté des carburants en Corse

Contre le monopole, soyons solidaires!

Notre collectif

Ce collectif citoyen est né à l’initiative de Philippe Domergue, Jean Marc Andreani et Frédéric Poletti.
Il s’agit d’une démarche citoyenne pour défendre l’intérêt commun.
Cette démarche prend sa source dans la décision de l’autorité de la concurrence (n° 09-DCC-94) rendue lors de l’entrée du groupe Rubis sur le marché insulaire. (NDLR : au moment du rachat des actifs de Schell et d’une partie des actifs de Total)
Dans cette décision, il est pointé du doigt l’absence de contre-pouvoir :

« Le contre-pouvoir de la demande est lui aussi quasi-inexistant, dans la mesure ou celle-ci est essentiellement constituée d’automobilistes isolés ne disposant d’aucune force de concertation »

Ainsi, depuis fin juillet 2018, nous construisons ce contre pouvoir citoyen. Nous avons communiqué sur notre page facebook, toutes les informations que nous avons collectées en donnant toutes les sources dans un souci de transparence.
Nous ne sommes pas des défenseurs de la consommation de l’énergie fossile. En tant que citoyens responsables nous restons soucieux des problématiques environnementales. Mais devant l’absence de solution alternative, l’usage de la voiture, en Corse, n’est pas un choix mais une obligation.
Et, la situation sociale et économique de notre île ne nous permet pas d’attendre plus longtemps.
En 3 mois, notre page a atteint les 2500 abonnées. En octobre, nous avons lancé une pétition qui recueille, à ce jour, 4 416 signataires. Nous regroupons des personnes issues de tous les horizons politiques et de tous les milieux sociaux.
Nous ne voulons pas seulement dénoncer un problème mais nous souhaitons, avec ce collectif, être les acteurs de sa résolution

 

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer