On nous explique que le transport routier est l’une des raisons de la cherté des carburants surtout en raison d’un réseau routier particulièrement compliqué sur l’île. C’est vrai.

Nous l’avons remarqué, il peut y avoir quelques centimes d’écart entre deux stations Vito, Total ou Esso. Pourtant, cet écart ne semble pas vraiment coïncider avec la distance séparant une station-service des dépôts pétroliers.

En effet, par exemple, la station de Tattone (vous savez la station au milieu de nulle part) affiche un prix légèrement inférieur à celui des stations de l’axe Bastia Lucciana. A Tattone, la station affiche un gazole à 1.559 €/L et un SP95 à 1.658 €/L alors que, sur l’axe Bastia-Lucciana les prix sont compris entre 1.56 et 1.57€/L pour le gazole et entre 1.66 et 1.69 €/L pour le SP 95. Or, Tattone est bien plus éloigné des dépôts pétroliers… Étonnant!

Il n’est pas évident de comprendre ce phénomène…

Mais, faisons un zoom sur le secteur allant de San Martino di Lota à Lucciana. On y trouve 18 stations-service.

Pour le gazole, toutes affichent un prix à 1.56€/L sauf quatre. Sur ces quatre, deux l’affichent à 1,57€/L, une à 1.58€/L et une à 1.59€/L

Pour le SP 95, toutes affichent un prix à 1.66 €/L sauf deux qui l’affichent à 1.68€/L et 1,69€/L

Donc sur les 18 stations, 14 ont strictement le même prix pour le gazole et de même pour le SP95 et 4 sont plus chères pour les deux carburants.

Bien que particulièrement proches du dépôt pétrolier – une proximité qui allègent le coût du transport routier – ces stations sont légèrement au dessus de la moyenne de la Haute Corse tant pour le gazole que pour le SP95.

Notons qu’elles se situent sur bassin de population de 80 000 personnes soit presque un quart de la population insulaire. Ce sont des personnes qui, pour la plupart, vivent et travaillent dans une zone allant de Bastia à Lucciana.

On peut calquer le principe de détermination des prix sur celui des stations-service des autoroutes.

Lorsqu’un automobiliste circule sur une autoroute, il ne peut que difficilement en sortir avant d’être arrivé à destination. C’est ce dont profitent les stations en pratiquant des prix plus élevés.

Ainsi lorsque l’on vit et travaille dans un secteur donné, il devient plus compliqué d’aller chercher son carburant en dehors de ce secteur.

Si les stations situées entre Bastia et Lucciana ont un contrat de commissionnaire, ce sont les enseignes qui déterminent leur prix à la pompe (et non la station-service).

L’avantage pour les pétroliers de pratiquer des prix élevés sur un bassin représentant près de 25% de la population c’est qu’ils améliorent considérablement leur marge globale.

Une amélioration bien plus importante que celle qui peut être sur une station comme celle de Tattone.

Et, c’est sans doute cela qui peut expliquer cette homogénéité au dessus de la moyenne des prix sur le secteur Bastia-Lucciana.